EXPOSÉ DE ALAN WATT

PARTIE 2 DE

PROGRAMMATION PROPHÉTIQUE /

CONNEXIONS OCCULTES

24 Novembre 2006

Droits d'Auteur: Alan Watt – 24 Novembre 2006 (hormis musique et citations littéraires)

WWW.CUTTINGTHROUGHTHEMATRIX.COM
WWW.ALANWATTSENTIENTSENTINEL.EU

Bonjour. Je suis Alan Watt, et on est le 24 Novembre 2006.

Quelqu'un m'a envoyé un email pour me rappeler que j'ai des livres et des CD à vendre. Des CD sur l'histoire ancienne et sur les religions. Comment cela a commencé, comment le public a été manipulé, comment ils étaient bien organisés pour le travail à faire. J'ai aussi des DVD à vendre, "Reality Check 1 et 2" qui certainement font le tour, et il y a beaucoup d'informations dessus.

J'essaye de montrer aux gens le monde réel dans lequel ils vivent. Non pas le monde tel qu'il leur a été endoctriné par l'osmose des média et par l'éducation, mais le monde réel qui existe en dehors du refuge des moutons, puisque nous nous trouvons dans un enclos. Nous avons été élevés et nourris ici, par des soi-disant bons bergers qui semblent toujours être dans les parages. Ces gens spéciaux qui descendent de canaux  natals différents du reste de nous autres, et à qui on donne un statut presque sacré, sont en fait une image, une figure paternelle, construite par les média. C'est de vieilles techniques, mais l'utilisation de la technologie moderne est très efficace.

Je fais le tour de cela sur les DVD que j'ai à vendre, vérifiez donc sur le site cuttingthroughthematrix.com. D'autres gens ont mentionné maintenant dans des emails qu'ils remarquent que, quelques jours après que j'ai parlé de quelque chose, les grands gars autorisés là-haut ont des invités qui parlent de la même chose. Ce n'est pas surprenant parce que, voyez-vous, je ne suis pas autorisé. Je n'ai pas de manieurs qui me manient. Je n'ai pas le support qu'ils ont, et la raison que nous nous trouvons dans un tel désordre est que, de tous les temps, mais certainement beaucoup plus depuis les années 1800, des techniques d'endoctrinement ont été utilisées, et on fournit les dirigeants au peuple. Ce n'est pas plus compliqué. On fournit des dirigeants à tous les côtés de toute chose, et souvent, ces dirigeants ont été entraînés d'avance, avant même que les mouvements soient nés. Ils ne veulent pas risquer que de vrais mouvements se développent spontanément, avec leur propre dirigeant, et donc, ils fournissent les dirigeants. C'est pourquoi nous nous retrouvons toujours dans le pétrin en dernière minute, juste avant de passer au point suivant du programme mondial où nous sommes traités comme des "profanes", ceux "dans le noir", par ceux qui soi-disant sont "dans la lumière". Je ne suis pas sûr s'ils sont dans la lumière, mais il y a certainement une odeur affreuse de soufre.

Ce soir, j'allais continuer sur l'industrie du cinéma qui est là, comme je l'ai dit hier soir, pour vous endoctriner avec des possibilités que vous avalez comme possibilités mais qui effectivement finir par devenir réelles. Cette technique a été utilisée très efficacement depuis que le BBC a commencé, d'abord en tant que radio pendant la première guerre mondiale. Ils émettaient des pièces radiophoniques, des drames et des séries - des séries pour lesquelles il fallait écouter tous les jours pour ne pas rater l'épisode suivante de l'histoire intéressante, et ils assuraient toujours qu'à la fin de l'heure on restait avec le suspens. Et bien sûr les gens revenaient   le jour suivant au bon moment pour avoir la partie suivante de l'histoire, mais entremêlé avec le drame il y avait de la propagande concernant la première guerre mondiale expliquant pourquoi les jeunes hommes devraient joindre et comment ils seraient respectés par les femmes, comment ils seraient des héros. C'est ainsi que cette technique est utilisée pour influencer les esprits des jeunes gens.

C'est pourquoi ils n'utilisent pas des hommes plus vieux dans l'armée, à l'exception des généraux et ainsi de suite. Les jeunes gars pensent qu'ils sont immortels, et à cause de l'instinct de tribu en eux, ils veulent être des héros. Ils veulent se distinguer et sauver la tribu. C'est ce que représentent aussi les sports, et les jeunes gens ne pensent pas qu'ils vont mourir. Ils se croient indestructibles. La mort est quelque chose de loin, elle est pour les autres, mais pas pour eux. Ainsi, le BBC utilisait cette technique à fonds pendant la deuxième guerre mondiale; il y avait même des émissions pour les femmes qui les cajolaient de porter des plumes blanches attachés à leurs chapeaux si leurs amis ou fiancés ne voulaient pas joindre l'armée. Elles portaient cela dans les rues pour faire savoir à leurs voisins, à tout le monde que leur fiancé était un lâche, voyez-vous.

Jean Public pense qu'il est diverti par des gens d'affaire qui ne sont là que pour des raisons de commerce, et qui lui donnent ce qu'il veut, du divertissement, mais non. Comme je l'ai dit hier soir, ils ont des réunions internationales sur l'industrie de la culture. D'ailleurs, ceci se passe encore, tous les ans début septembre. Pourquoi, selon vous, les comités de censure de tous les pays, dont vous croyez qu'ils décident de combien d'ordures et de crasse vous devriez être protégés, auraient-ils des réunions internationales?

Eh bien, c'est pour voir si le public peut en arriver à un consensus - pour voir si le public mondial est prêt pour le prochain pas du programme, et voilà pourquoi vous voyez les différents genres de comédies. Vous voyez toutes les variations sexuelles, de typologie sexuelle, des sous-catégories, des inter-catégories, et tous genres de genres, on pourrait dire. Ce n'est pas par hasard. Tout est planifié ainsi, et chaque année, on pousse le bouchon un peu plus loin, et encore un peu plus loin. Comme je l'ai déjà dit il y a des années,  que finalement, vous alliez voir se passer du sexe en direct, même dans des émissions de comédie, et que cela deviendrait la routine. Chaque année, les comités de censure discutent pour décider si les sondages et études qu'ils ont faits parmi le public reflètent qu'ils sont prêts pour le prochain pas. C'est ainsi qu'ils le font.

Pour introduite un ordre mondial totalement nouveau, et je veux dire totalement nouveau, il faut créer le chaos. Tout ce qui existait doit être rasé, détruit, pour faire entrer le nouveau. C'est la tradition de la haute maçonnerie, que tout ce qui était doit être détruit pour faire entrer le nouveau, ou ce qui pourrait être, comme ils le disent. Pour revenir aux gens habituels qui font le tour de ce qu'ils appellent "les chaînes patriotiques": souvenez-vous que ces chaînes patriotiques sont aussi des commerces. Cela a toujours été un commerce, un grand commerce, longtemps avant 9/11. Un article d'il y a bien quelques années, dans le "Toronto Star", expliquait que le CIA avait établi les radios à ondes courtes pour l'émission publique déjà dans les années 60 ou 50 avec l'intention d'utiliser des chrétiens sélectionnés comme front contre le communisme, pour que leur propagande aille contre le communisme. C'était cela l'idée, soi-disant.

Personnellement, j'ai des doutes que le CIA ait jamais relâché sa prise sur ses programmes particuliers. Maintenant, avec cette programmation, ils vendent toujours ce que j'appelle des "objets de panique", et ils sont lourdement financés par l'industrie de l'or et de l'argent. Maintenant, il y a des ouvertures pour ces gens, qui vendent leurs produits dans notre société insouciante où tout le monde est --- bon, vous savez comment ils sont. La dernière chose à laquelle ils pensent est l'or ou l'argent, et dont le seul moyen est de le présenter à la radio, et de forcer là, à une audience qui déjà se trouve au bord de la panique. Souvent ces émissions, sous la guise du patriotisme, sont en effet des pub d'une ou de deux heures.

La technique, depuis quarante ans maintenant, est de les inciter concernant l'effondrement économique imminent. Le même genre de choses, avec les même gens, qui à la fin de l'heure, quand leur public est pétrifié, avancent la réponse qui est d'acheter de l'or ou de l'argent ou toute une panoplie d'autres produits. Malheureusement, l'industrie anti-santé, dirigée par les mêmes gens que l'industrie de santé, vent toutes sortes de came et de bidules à des gens qui sont malades et qui sont si désespérés qu'ils vont essayer n'importe quoi. Ainsi, vous trouvez tous ces produits emballés dans le commerce patriotique. Une autre partie du commerce patriotique est que c'est vraiment un truc américain. Il a été développé spécialement pour l'Amérique.

Il s'agit de la psycho-politique, une science connue depuis très, très longtemps. Prenez un type de culture et super-imposez-le, généralement, à une religion dominante. Puis. manipulez la religion et les gens vers un but défini, un résultat. Voilà pourquoi les États-Unis on reçus une plus grande dose, qui en plus était lourdement financée pour pouvoir faire passer le message au public, une dose massive de religion, et c'était vraiment une forme de... eh bien, Schofield, vraiment. Schofield a sortie la bible Schofield, et il était payé par les Rothschild pour ce faire. Il a fait des modifications ici et là pour essayer de promouvoir l'Apocalypse, afin de faire penser le public que ce qui était à venir lors des cent prochaines années était planifié, que c'était tout planifié par Dieu, et cela a marché extraordinairement bien sur les esprits des gens. Des endoctrinements formidables, répétés encore et encore par d'innombrables chrétiens de front sur les chaînes patriotiques qui se nomment généralement "de droite". D'autres sont des Anglo-Israeliques sous beaucoup d'apparences différentes, qui poussent encore les mêmes produits, les mêmes incitations, en terrifiant l'audience pour ensuite leur dire "ne vous en faites pas, c'est la volonté de dieu. Dieu est au contrôle", juste après vous avoir donné une peur bleue. Ceci avait été décidé il y a longtemps, d'influencer les États-Unis par la psycho-politique, pour les faire accepter le programme du nouvel ordre mondial, et cela a certainement marché pour beaucoup de gens.

Ayant dit tout cela, ou voulais-je en arriver avec tout ceci? Ah oui. C'était parce que souvent, les chaînes patriotiques, après que j'avais dit  quelque chose de bien connu par les gens qui font le tour des chaînes, sont partout en train de répéter ce que j'avais dit. Puis ils le relient à l'Apocalypse, ou à la volonté de Dieu, et ainsi de suite. C'est ainsi que l'on contre l'intelligence. Vous la contrez en utilisant les mêmes informations, mais en y attachant des extra-terrestres, des reptiliens, ou Dieu, en les tordant. C'est cela contrer l'intelligence.

maintenant que j'ai dit tout cela, je retourne à la partie 2 sur les films, des films spécifiques à voir qui contiennent de la programmation prophétique. Ce que l'on voit dans un film devient acceptable dans le subconscient, et ainsi, quand cela devient réel, vous ne réagissez plus. L'idée vous est familière, et bien sûr, dans le film, elle est toujours présentée comme nécessaire. En d'autres mots, tous les hics ont été redressés dans votre esprit subconscient. Cela a été téléchargé en vous, toute l'idée et les pourquoi. C'est cela, Hollywood.

"It's All in the Movies" by Merle Haggard

"Ce n'est qu'un film" par Merle Haggard

They were so much in love with life, happy in every way.
But love the movie began with, some how got lost in the play.
Like a fire burning out of control
You go caught up in the actor's role,
And you cried on my shoulder when it came to an end.

But that's all in the movies,
It won't happen to you and I.
That's all in the movies; so baby don't cry

Ils étaient tant amoureux de la vie, heureux dans tous les sens
mais l'amour avec lequel le film a commencé s'est perdu le long de l'histoire
comme un feu qui brûle incontrôlé
tu te retrouves dans le rôle de l'acteur
et tu as pleuré sur mon épaule quand tout a fini

Mais ce n'est qu'un film
cela n'arrivera pas à toi et moi
ce n'est qu'un fil, chérie, ne pleures pas

Le CBC ("Canadian Broadcasting Corporation") est une sorte de société écran royale. Une société écran est une drôle de société reliée au gouvernement des pays du Commonwealth britannique et en Grande-Bretagne. C'est en fait un double du BBC. C'est payé par l'argent des impôts. Pour y entrer, il faut probablement grimper l'échelle des degrés et faire des cabrioles, et être bien connecté aux familles, parce que, à nouveau, ils ne veulent pas que des mouvements de base entrent dans les médias et détiennent ne voix vers le peuple. Ils le maintiennent clos avec toute sa programmation. Voilà pourquoi ils l'appellent "programme". Vous êtes programmés.

Mais ils ont aussi sorti de bonnes choses, Presqu'une légalité, et ils ont produit une série plus tôt cette année qui vaut la peine d'essayer de se la procurer, parce qu'elle vous montre l'industrie du divertissement et les débauches qu'ils ont créés dans certains pays juste avant la deuxième guerre mondiale, commençant par la dépression et continuant de là. Pendant la dépression, ils pouvaient embaucher autant de gens qui vivaient en pauvreté pour les mettre sur scène, surtout des femmes, et c'était impressionnant ce qu'elles faisaient et réalisaient dans les villes, spécialement en Europe.

Cette série s'appelle "Sin Cities" ("Villes du péché"), et ils passent par.., je crois que Shanghai en était une. C'est tout des gens européens qui prenaient partie dans la création de l'industrie là-bas. Berlin. Berlin était en pleine déconfiture parce que l'Allemagne devait payer autant en  rétributions, l'argent qui allait aux pays victorieux de la première guerre mondiale, qu'elle n'arrivait pas à se remettre sur pieds, et donc il était facile de trouver des gens pour monter sur scène. Par exemple les "Hoofer", comme on les appelle à Hollywood, les danseuses qu'ils avaient aux États-Unis. Toute cette idée des danseuses sur scène, des centaines qui en effet étaient à peine vêtues, venait des mêmes gars qui s'étaient enfuis de l'Allemagne juste avant la deuxième guerre mondiale. Là, ils l'avaient fait avec des centaines de filles, juste qu'elles étaient toutes nues, totalement dégradées. Ces mêmes producteurs avaient quitté l'Allemagne pour s'enfuir vers Hollywood. ceci est décrit dans la série appelée "Sin Cities".  Cela vaut bien la peine de la voir si vous savez vous la procurer.

Une autre est appelée "Hollywoodism" ("Hollywoodismes").  À nouveau c'est sur CBC, financé par les payeurs d'impôts, où des producteurs de Hollywood discutent ouvertement le fait qu'ils ont fourni aux États-Unis leur culture. Ils la leur ont donnée. En fait, ce qu'ils disent est que "avant qu'ils n'arrivent, les États-Unis n'avaient pas de culture". On retrouve ceci dans ce documentaire. Vous l'entendrez dit par deux ou trois des plus grands producteurs bien connus. "Hollywoodism."

Il est intéressant, même en occulte, si vous examinez le cinéma et que vous comprenez l'utilisation hautement occulte des lettres, mots, chiffres et ainsi de suite. Même si vous n'utilisez que le mot parlé et que vous inversez "cinéma", vous obtenez "amen-is", le Dieu Amen, et ce n'est pas un hasard. George Orwell a fait un travail fantastique avec son livre "1984", le titre ayant été choisi par l'éditeur. Il voulait l'appeler "Le dernier homme". Dans le livre, lorsque Winston, le caractère,  est torturé par O'Brien, O'Brien lui demande pourquoi il continue à dire que le peuple va gagner, et Winston dit "parce que nous le devons" et O'Brien dit "eh bien, pourquoi vous pensez cela, personnellement?" Il dit "Pourquoi pensez-vous que vous avez des droits?" Il dit "parce que je suis un homme" et O'Brien dit "eh bien, Winston, si vous êtes un homme, vous êtes le dernier". Il voulait dire le dernier de son genre. Un penseur. Quelqu'un qui voyait à travers l'endoctrinement. Il se rendait bien compte que l'intention était de détruire les penseurs. Ce n'est pas nouveau.

Les communistes faisaient la même chose. Dès qu'ils sont au pouvoir, ils rassemblent tous ceux qu'ils avaient utilisés pour y arriver, les intellectuels, et ils les tuent. Et ce n'étaient pas que les communistes qui faisaient ceci. La Grande-Bretagne était très bonne à cela aussi, pour tous les pays qu'ils entraient et dépouillaient le long des siècles, et ils n'étaient pas les seuls non plus. C'est une chose continue pour les caractères principaux de l'histoire, ceux qu'on appelait "les Grands", ou quoi que ce soit d'autre qu'on mettait derrière leurs noms. Ceux-ci font partie des sociétés secrètes.

Regardez le style de vie d'Alexandre le Grand, et qui l'avait enseigné. Qui était son tuteur personnel - et c'était Aristote qu'on avait envoyé pour être son tuteur personnel. Alexandre lui-même s'était déclaré un Dieu. Ceci est une religion ancienne. Et elle est toujours présente. Elle est toujours vivante.

Donc, cela vaut bien la peine de se procurer "1984". La version anglaise avec John Hurt et Richard Burton. Cela vaut bien la peine de le regarder. Richard Burton joue O'Brien. Ils ont réussi à insérer une bonne partie du livre dans le film, et le film vous transmet l'atmosphère qu'Orwell avait essayé de transmettre dans son livre. Orwell le savait parce qu'il avait été entraîné à travailler pour cet établissement et il en était un supporteur ardent jusqu'à ce qu'il découvre que tous les côtés, même ceux qu'il avait combattus, étaient contrôlés par la même clé de voûte. La version anglaise était sortie en 1984 pour commémorer le livre.

Un autre à voir est "Fahrenheit 451".  C'est aussi un film un peu plus vieux, et vieux ne veut pas dire mauvais. Nous avons tous été programmés à penser que le nouveau est bien. Le changement est bien. Le nouveau est bien, mais tellement de réalité est montrée dans des films plus vieux. "Fahrenheit 451" est un genre de futur où les pompiers n'arrêtent pas les feux. Ce n'est pas nécessaire puisque la loi veut que toutes les maisons soient ininflammables. Elles ne brûlent pas. Les pompiers sortent pour brûler des gens qui gardent et cachent des livres parce qu'il est défendu de lire des livres. Les livres causent de la discorde entre les gens, et de lire devient un acte terroriste. Ce film vaut bien la peine d'être vu aussi. Plein de petites déclarations et des taquineries qui pénètrent.

Un film plus ou moins récent s'appelle "Les Autres" ("The Others").  "Les Autres", que je recommande aussi, montre comment fonctionne la Caverne de Platon. Platon parle de comment une réalité est fournie aux gens, et il utilise l'allégorie d'une caverne. Il décrit comment ceux nés et élevés dans la caverne, qui n'en sortent jamais et qui regardent toujours vers le fonds de la caverne, verraient le monde qui serait leur monde. Ce serait leur monde entier, et bien sûr, ils auraient des philosophies, des religions entières, une réalité basée sur ce qu'ils observeraient. Lorsque le soleil passe devant la bouche de la caverne, ou des gens passent devant, des ombres se forment sur le fonds de la cave, et il y aurait des raisons que les gens de la caverne discuteraient et qui leur sembleraient parfaitement rationnelles. Mais, ils ne se retourneraient jamais  pour regarder la bouche de la caverne. Ils regarderaient toujours vers le fonds. Ainsi, il faudrait expliquer toute chose extraordinaire qui se passerait  par les paradigmes et le niveau de compréhension existants. Ils l'y forceraient si nécessaire, en le cassant pour le faire passer. Un bon exemple de comment créer des réalités pour les gens. Il utilisait la caverne.

On retrouve un peu de ceci aussi bien dans "Les Autres" que dans "Sixième Sens". Dans "Les Autres" vous trouverez que le caractère principal, la femme, doit adapter toutes les choses qui se passent autour d'elle à des paradigmes existants. Vous verrez comment elle fait des efforts extraordinaires pour "intégrer" quoi que ce soit qu'elle voit dans son schéma logique de compréhension, jusqu'à ce que finalement, elle est forcée à faire face à une vérité. Ceci fonctionne en effet pour les gens qui sont nés dans uns système, et comme tous les mammaires, vont regarder vers leurs parents pour des avertissements concernant ce dont ils doivent se méfier. Si alors les parents ont déjà été endoctrinés - souvenez-vous qu'il suffit d'endoctriner la première génération pour avoir une nouvelle norme - si les parents ne savent pas comment le dire aux enfants, les enfants ne vont jamais remettre en question les choses autour d'eux. Ils pensent que tout est bien naturel. Cela na fait qu'évoluer jusqu'à l'état présent, et tout ce qu'ils utilisent, ou ce qu'on leur dit d'utiliser, y inclus l'argent et ainsi de suite, est tout naturel. On leur dit de quoi parler et de quoi ne pas parler, ce qui est correct, et ce qui ne l'est pas.

Comment peut-on être libre si l'on ne peut discuter tout ou même poser des questions par curiosité? Ce n'est pas la liberté. C'est la tyrannie légale. Donc, recherchez  "Les Autres" and "Sixième Sens", comme ils montrent ce genre de caverne de Platon. Un autre film de programmation prophétique très parlant et contenant un petit avertissement est "GATTACA" - G-A-T-T-A-C-A, qui tourne autour d'un caractère dans le futur proche où on trouve deux classes de gens. Vous avez ceux nés ou créés  de façon ordinaire, et ceux qui ont été modifiés génétiquement, soi-disant pour éliminer - est ceci est une chose dont on entend déjà parler depuis quelques années - ils voudraient éliminer toute possibilité de défaut dans un enfant. Donc si vous êtes susceptibles - ou s'ils prétendent que vous l'êtes - à être allergique ou avoir de l'asthme ou n'importe quoi, ils pourraient vous empêcher de naître. Il y a déjà des rumeurs sur ceci de la part de l'élite politique pseudo-scientifique.

Dans "GATTACA" vous avez un système de classes dans lequel les travaux les meilleurs sont donnés à ceux qui ont été modifiés. C'est un nouveau type de distinction des classes, et il est très révélateur. À nouveau, il s'agit de la programmation prophétique puisqu'ils savent que c'est en route - et c'est en route. Ce n'est qu'à mi-chemin vers le clonage total - des clones sur mesure. "ID" (abréviation anglaise pour identité) est un bon jeu de mots sur "idée". La "Grande Idée" franc-maçonne est utilisée de maintes façons différentes, et on a l'ID, votre identification. Puis, ID veut aussi dire dessein intelligent - "intelligent design" - et c'est vers quoi ils travaillent. Un dessein intelligent qui sera plus efficace au service de l'élite que vous ou moi.

Un des films plus vieux qui nous a montré une sorte d'état policier mondial, et certainement un état policier américain muni d'armes sophistiquées à être utilisées contre le public, est sorti à un moment ou Jean Public se grattait la tête en se demandant pourquoi on lui montrait ceci à ce moment-là. Eh bien, les Big Boys  savaient ce qui était prévu pour les 20, 30 ans à venir. C'était "Tonnerre de feu" ("Blue Thunder") et on y trouve les hélicoptères de haute technologie qui sont capables de voir à travers vos murs, et aussi de vous écouter, et ils sont armés jusqu'aux dents, bien sûr de l'armement sophistiqué.

Tous ces films, que la plupart des gens ont oubliés aujourd'hui, nous ont programmés à être là où nous en sommes aujourd'hui. Les gens ont vu des parties par-ci et par-là, et même si dans le conscient, la plus grande partie de l'histoire a été oubliée, les parties les plus importants ont été téléchargées en eux, et c'est ainsi qu'ils ont si facilement accepté le processus progressif vers le totalitarisme. Ils ont été programmés à ce faire.

Les anciens savaient que les gens ont un appétit insatiable pour le divertissement, et ils le leur fournissaient sou forme de théâtre. Jamais avant, autant qu'aujourd'hui n'est sorti de la même source et fourni à la planète entière, et les gens ne peuvent en avoir assez. Ils ne peuvent en avoir assez. J'ai vu des gens sortir des vidéothèques portant des piles de leurs "spéciaux du weekend". Il faut qu'ils regardent la télé 24 heures sur 24 les vendredi, samedi et dimanche. Je vous garantis que consciemment ils se souviendront de très peu de tout cela, mais ce sont les gens les plus placides et orientés vers le système que vous pouvez rencontrer parce qu'ils ont été complètement programmés dans leur subconscient. Ils ne remettent rien de tout ce qui se passe, de tout ce qui arrive, de tout ce qui est fait loi, de toute autre chose, en question. Ils ont été programmés. Qu'est-ce qu'on peut dire?

Un film très intéressant à voir, à nouveau sous forme allégorique dans un sens, et réel dans un autre, est  "Dark City". Ce film montre même un thème très vieux à voir avec l'histoire des gènes. Les gènes eux-mêmes retiennent une histoire, ont une mémoire pour ainsi dire. Le fils montre comment ils peuvent être manipulés et mis dans d'autres gens pour leur donner les mémoires, la réalité, de quelqu'un d'autre.

Tout ce qu'on voit dans ces fils et tout ce dont ils peuvent parler dans les vrais journaux de science est en fait vieux. Tout ce dont ils disent qu'ils y travaillent  est vieux, puisque ce n'est que la réalité du niveau de base. Tout ce que le public est autorisé à voir est pratiquement dépassé, même si au niveau de base ils disent qu'ils sont juste en train de travailler dessus. En réalité, c'est obsolète. En tous temps, on nous maintient au passé.

Le film "From Hell" (Depuis l'enfer) de 2001 est un film excellent à voir. Il est basé sur des informations déclassifiées concernant Jack the Ripper qui avaient été gardées secrètes pendant un siècle par Scotland Yard. Les conclusions et tous les indices pointent vers le fait que c'était le chirurgien de la cour de la Reine, un franc-maçon très élevé de la loge des Templiers, qui commettait les meurtres, et le film explique pourquoi cela devait être fait.

Je sais que la première personne à sortir cette information était tuée par un accident avec délit de fuite; je crois que c'était en Angleterre il y a quelques années. Mais les informations sont vraies, et ils ont pris les noms réels des personnes impliquées; pour la première fois, tout vous sera compréhensible. Le fils montre aussi les connexions de haute maçonnerie dans tout cela. Peter Wright, qui travaillait pour MI5 a décrit dans son livre "Spy Catcher" (chasseur d'espions) que pour garder les secrets dans un système, on demande à tous ceux qui entrent dans ces organisations de devenir membre des francs-maçons parce qu'ils jurent de défendre leurs frères maçons contre vents et marées, qu'il ait raison ou pas. C'est le seul moyen de maintenir ce degré de discrétion vis-à-vis du public - où des hommes vont littéralement mentir à la barre pour se sauver les uns les autres, et ils font ceci tout le temps. C'est pourquoi ils rejoignent tous les francs-maçons - les policiers les rejoignent, et le juge en est un. Essayez-donc de voit ce film, "From Hell", il en vaut bien la peine. C'est probablement même le premier film à vous montrer des parties des rituels de franc-maçonnerie sur écran.

"Les Trois Jours du Condor" ("Three Days of the Condor") a été fait dans les années 1970, cela doit avoir été le début des années 1970, avec Robert Redford. Dans ce film on vous montre comment la CIA discute des stratégies potentielles futures. Ils mettent en scène ces jeux, qu'ils vont peut-être devoir utiliser un jour, pour voir s'ils peuvent saisir des sources de pétrole au Moyen-Orient; ils ont même défini des stratagèmes sur ce qu'ils vont dire au public si un jour ils devront y aller. Ils ont des événements à provoquer pour s'autoriser à y aller pour saisir les sources de pétrole.

Ce n'est pas que les gens à Hollywood, ou ceux qui écrivent pour Hollywood, ont une imagination fantastique. C'est que ces gens savent, ils ont des connexions. Ils ont de la famille dans la CIA. Ce genre de jeux de guerre, de stratégies et de jeux de possibilités ont été là tout le temps. Essentiellement, ils ont un jeu de préparé en avance pour chaque scénario - au mois sur ordinateur, et toutes les erreurs en ont été éradiquées. Ils ont des plans de relève, des plans A, B, C, D, E, et ainsi de suite. Rien ne change vraiment dans le système. Une chose qui reste toujours la même est la discrétion. Une discrétion incroyable, et la propagande incroyable que les médias nous fournissent pour protéger les secrets, pour nous faire croire en une fausse réalité. On nous dit quoi en penser.

Avez-vous remarqué que depuis qu'ils ont introduit les chaînes météo, toute pluie, neige et ainsi de suite est une crise? Quelques centimètres de pluie, de neige, une tempête, et c'est une crise. Oh, ce sera la crise, et les gens seront terrifiés, etc., etc. Eh bien, c'est fait exprès, il faillait faire une affaire de la météo puisqu'ils avaient décidé il y a longtemps qu'ils allaient utiliser une modification scientifique de la météo pour provoquer une crise. Dans les années, des gens, qui travaillent toujours pour les nations Unies, ont sorti des livres. A ce moment, ils pensaient encore que ce serait plus facile de causer un refroidissement global, et ils décrivaient la période glaciaire à venir dans différents livres. L'idée était promue par tous les médias. On allait tous mourir de froid.

Mais ensuite, ils faisaient plus d'expériences de vaporisation dans le ciel. C'est vraiment grave pour le moment ici. À Chicago, c'est grave aussi. Ils sont vaporisés comme des fous, et c'était aussi assez lourd à l'ouest de la Pennsylvanie ces derniers jours. Les gens ont des sinusites et les problèmes usuels, mais les médias gardent toujours leur silence à ce sujet. Ils ont réalisé finalement que c'était plus facile de causer un réchauffement global, et vous pouvez voir la matière pâteuse laissée par les aérosols. Ce genre de nuages de bouillie. C'est un polymère qui crée un effet du genre de films de polythène - et cela facilite aussi au soleil de se comporter comme s'il passait par une loupe. Cela intensifie la chaleur. Cela provoque des accumulations de chaleur et c'est ainsi que avez un résultat de réchauffement. Ceux qui ont étudié ceci et qui ont pris des notes pendant les 10, 15 années dernières sont tous venus aux mêmes conclusions. S'il y a des vaporisations intenses, la température monte, tout comme le nombre des infections bronchiales, des sinus et ainsi de suite.

Et les médias n'en parlent simplement pas. Les médias ne sont pas libres. Ils sont totalement contrôlés. Ils font partie des gouvernements. C'est eux qui vous fournissent la réalité. Ils vous donnent les thèmes sur lesquels il faut réfléchir, se faire des soucis, sourire ou pas sourire, froncer les sourcils. Puis il y a toujours les sports jusqu'au ras-le-nez. Autant de sports, sports, sports, c'est tout ce que vous voyez. Des histoires policier, de loi, d'hôpital, et des sports. Quel choix.

Est-ce que quelqu'un a remarqué que ces séries de télé, comme "CSI",  incroyablement nulles, ont toutes à voir avec tous les machins scientifiques spéciaux que la police utilise? Des unités spéciales font la ronde, et mon dieu, les choses qu'ils peuvent détecter en utilisant des lampes spéciales! Néanmoins, le dernier recours est toujours "procurez son ADN". Presque chaque deuxième phrase est "procurez son ADN". Ceci est pour endoctriner le public vers cette nouvelle procédure, puisqu'ils veulent l'ADN de tout le monde. Maintenant, les gouvernements admettent que depuis 30 ans, ils ont pris l'ADN des gens, l'identifiant avec votre nom  et le préservant. Ils le font dans les hôpitaux majeurs en Californie. Ils le font avec les bébés maintenant, je crois. Ils voudraient que vous leur apparteniez, et c'est la vieille histoire d'Adam qui nomme les animaux, vous voyez. Vous avez le pouvoir sur l'animal si vous tenez son ADN, son nom et sa signature. C'est de ceci qu'il s'agit.

C'est si monotone, les foutaises qu'ils sortent l'une après l'autre. Procurez son ADN et toutes ces choses vous font penser que la science est sacrée. La science est sacrée. On ne peut pas la douter. Il y a déjà eu des éclats concernant des gens qu'on a mis en prison sur base de la confirmation à la cour que l'ADN coïncidait. Par la suite on avait découvert qu'on voulait voir ce type en prison, et donc quelqu'un en route, souvent le scientifique ou la personne au laboratoire, avait menti. Bien sûr, la télé vous donne une version différente du drame. Apparemment, ces gens détiennent un statut sacré, et les filières pelvi-génitales dont ils sortent semblent être différentes de toutes les autres. "Ils ne mentiraient jamais au public" - c'est l'image qu'ils voudraient que vous ayez des autorités au contrôle. Ce n'est que des balivernes, mais cela fonctionne bien. Cela endoctrine le peuple.

On a passé des milliers d'années à faire des courbettes et embrasser le sol pour des sculptures idolâtrées et des déités invisibles. Maintenant nous avons cette prêtrise vêtue de blouses blanches au sommet, qui agite des éprouvettes en les entrechoquant, et qui a son propre vocabulaire. Chaque prêtrise de chaque religion dans toute ère a son propre vocabulaire pour mystifier le public.

Jusqu'à il n'y a pas très longtemps, l'église catholique empruntait encore le latin pour la grande messe, et les gens n'en comprenaient pas un mot - mais cela avait l'air sacré. C'est un langue sacrée. Souvenez-vous que c'est la même langue qui a massacré des milliers de chrétiens pour les jeter aux lions. Elle était très sacrée là aussi puisqu'alors cette même langue était dédiée aux autres dieux, voyez-vous. Mais, il y avait de la musique chouette et des mecs portant des robes. On peut vraiment DUPER le public et il croit que c'est sacré. Sacré, ouais. Le latin est sacré.

Le latin était utilisé par les romains lorsqu'ils massacraient des milliers de gens en passant par l'Europe. Une langue très sacrée là aussi. Puis ils avaient la coutume de brûler vos intestins d'ennemi dans les Lares, le feu, les familles. Ils dédieraient vos intestins. Ils les arracheraient de votre corps pour les brûles devant vous avant que vous ne creviez. Cela voulait dire qu'ils le dédiaient au feu sacré des esprits de leurs ancêtres. Tout comme les modernes d'aujourd'hui, qui descendent d'eux, ils croient qu'ils sont réincarnés dans la même lignée de famille, et c'est pour cela qu'ils sont si intelligents, voyez-vous. C'est pour cela qu'ils sont si puissants, et, bon, ils sont certainement cruels. Ils sont au qui-vif concernant cela. Ils comprennent la cruauté qui maintient l'emprise sur le public.

À nouveau, maintenant, nous avons les prêtres en blouse blanche qui n'ont pas de scrupules à prendre des animaux, les heurter sur la tête avec des machins de toutes sortes, pour alors lire leurs ondes cérébrales pour voir comment cela les affecte. Eh bien, pourquoi ne 'essaient-ils pas avec les scientifiques, peut-être ils pourraient faire rentrer un peu de bon sens en eux. Ils utilisent des gens comme cobaye aussi, tout le temps, tout le temps.

Depuis des années, tout de suite dès le début de la télé dans les années 50, ils nous ont fourni les drames de médecine, pour sacrer, rendre sacré, les médecins, les infirmières, les hôpitaux et la science de la médecine, voyez-vous. En un rien de temps, ils commencèrent, en Grande-Bretagne et dans d'autres pays où il y avait des services nationaux de santé, à vous arracher vos amygdales et adénoïdes ; cela devenait de la routine pour des enfants qui étaient trop jeunes pour comprendre quoi que ce soit. En général, ces enfants avaient quatre ou cinq ans, et la justification donnée au public, à nouveau d'abord par des drames, puis réellement, était que "bon, ces accessoires, eh bien, vous n'en avez plus vraiment besoin, voyez-vous. Nous descendons des singes qui marchent la tête vers le bas. Être debout cause des inflammations de nos sinus et puis les amygdales sont infectées aussi." Donc nous les arrachons, la même chose avec l'appendice. Ce sont des vestiges du temps des singes, voyez-vous, et ceci est enseigné comme fait, même si la théorie darwinienne n'a jamais été prouvée. Une théorie est une supposition. C'est cela que çà veut dire. C'est une supposition, et cela ne devient une théorie scientifique que lorsqu'une poignée de scientifiques ont un consensus que la supposition pourrait être juste. C'est tout. Donc, votre supposition peut être aussi bonne que celle de quelqu'un d'autre. Faites-en quelques-unes sur tous ces sujets. Vous seriez surpris sur ce que vous trouveriez.

Tout ceci est promu par des drames, en général avec un grand héro qui traverse tous les enfers pour sauver l'humanité ou pour faire quelque chose de spécial pour le public. Vous restez avec toutes ces données téléchargées dans votre tête, et c'est une "bonne chose". Vous ne vous en avez même pas faits une opinion. Ceci a été fait pour vous. Lorsque vous êtes divertis par de la fiction, la partie de votre cerveau qui dit "oui, je suis d'accord avec ceci" ou "non, je ne suis pas d'accord avec cela" ne fonctionne pas. Elle s'éteint elle-même - c'est la même chose avec l'hypnose.

Si vous fixez quelque chose, n'importe quoi (bien que c'est utile s'il y a de la lumière ou des lumières vacillantes), cette partie de votre cerveau s'endort. Vous vous trouvez maintenant dans une forme de hypnose. Votre vigilance est distraite. Vous ne pensez pas que quelque chose de mauvais vous adviendra. C'est fait d'une manière qui vous attire, puisque, comme je le disais, vous vous identifiez avec le caractère principal du film, et à travers cette identification, ils peuvent vous mener sur tous les chemins qu'ils veulent. N'importe quel chemin, et vous allez suivre sans hésiter, sans même vous arrêter pour une seconde pour dire "Attends une minute. Est-ce que ceci est juste ou faux?" Le film peut faire sembler correct quoi que ce soit, et vous êtes téléchargés et endoctrinés tout en vous amusant. Et même si dans quelques années, voire dans une année, ou, pour beaucoup de gens dans quelques mois, semaines ou jours, vous ne vous souvenez plus de beaucoup du film, vous allez permettre à certaines choses de vous arriver dans la société, sans les remettre en question. Vous avez été programmés.

C'était vers le milieu des années 60 que le format des média des nouvelles a changé, dans tout le monde. Avant cela, il n'y avait jamais des sports ou du divertissement mêlé aux nouvelles, du moins pas dans les pays de l'Europe. Le seul moment où on voyait quelque chose à voir avec les sports était les samedi, durant la journée. Il y avait aussi des programmes réguliers les soirs, commissionnés, qui parlaient de H. G. Wells et d'autres. Ils créeraient finalement la folie des sports, un divertissement pour le public qui lui permettrait de se défouler sous une forme socialement acceptable, plutôt que de se précipiter dans leur bâtiment d'appartement pour faire des choses "grossières". Ceci a été fait partout dans le monde, et vous voyez aussi l'augmentation de la présence de Hollywood dans les médias des nouvelles, comme si nous devions vraiment nous soucier de qui a marié qui, qui a divorcé qui, et qui a une affaire avec qui ou quoi. A nouveau, cela a été élevé à un niveau sacré.

Pourtant ces gens, ces acteurs, sont des gens très malheureux. La plupart du temps, ils ne savent même pas qui ils sont. Un acteur, s'il a un peu de talent, rentre dans le rôle - l'identité adulte du caractère - et après avoir adopté toute une série de caractères différents, il perd de vue qui il est lui-même. Ils ne sont pas heureux du tout, et ils sont isolés du public. On les garde à part du public. Tout ce qu'ils peuvent faire est de se voir les uns les autres, et ils font semblant l'un vis-à-vis de l'autre tout le temps. Ils ne sont jamais authentiques vis-à-vis des autres. On voudrait que nous suivions les stars, puisque de temps à autre, un d'eux sera sorti pour parler au nom d'un parti politique ou de quelque ONG qui veut un changement ou des lois - en général c'est des lois sur quelque chose qui va vous concerner. Ils sont là-haut, voyez-vous, sur scène, et c'est là le manège de l'occulte, depuis les temps les plus anciens.

Les mots "alter" (changer) and "altar" (autel) sont prononcés de la même manière. Au niveau de base, le mot parlé est la clé. Au niveau de base, si vous mettez des gens à l'autel, vous les changez. Ils ne sont plus des personnes ordinaires. Ils sont spéciaux. Ils ont été élevés sur une plateforme au-dessus de tous les autres hommes et femmes. Ils sont élevés. Ils sont sacrés. Une figure sacrée, et du coup ils sont importants, et nous avons été entraînés à vénérer ces gens qu'on à mis là-haut. En fait, les gens les vénèrent frénétiquement puisque les mêmes dynamiques qu'il y a des milliers d'années sont au travail aujourd'hui. Toute la psycho-dynamique au travail n'a pas changé du tout.

Ceci se passait dans les Champs-Élysées de l'ancienne Grèce. Cela se passait avec la vénération de Tammuz au Moyen-Orient. La vénération d'Adonis, comme les Grecs l'appelaient quand ils gouvernaient l'Égypte finalement. Les femmes devenaient toujours hystériques su les prêtres, ou la figure d'un dieu montait sur la plateforme au-dessus du reste. Cela n'a pas changé. On l'a vu avec les stars du rock et du pop. On les appelle "stars" (étoiles) pour une très bonne raison - puisque vous êtes censés les suivre.

Il y a un livre qui s'appelle "Hollywood Babylon" - il y a deux tomes qui valent bien la peine d'être lus parce qu'ils vous révèlent beaucoup des choses occultes qui ne sont pas connues. Il est écrit en plaisantant, mais la personne qui l'a écrit comprenait très bien - par la sélection des mots qu'il emprunte, et il se sert même d'une dédicace de Aleister Crowley à OTO, son ordre spécial de franc-maçonnerie, qui avait été publiée par MI6 pour créer le mystère et la confusion dans le monde. En fait, il n'avait pas vraiment créé l'OTO, mais il l'avait repris en et était devenu le dirigeant. En fait, toute franc-maçonnerie peut être retracée à Londres, peu importe de quel pays vous croyez qu'elle vienne, elle est toujours retracée à Londres. Aleister Crowley certainement avait fait du sien pour créer le mystère et attirer la jeunesse dans une culture bourgeonnante dans le temps. Cela avait à voir avec des drogues, dans les années 1920, qui à nouveau étaient promues par Hollywood et la scène de la musique, comme toujours.

Dans ce livre, "Hollywood Babylon", il dédie une page à Aleister Crowley. Crowley dit que chaque homme et chaque femme est une star (étoile). C'est une référence occulte, si vous comprenez, mais elle est superposée par une image, au dos, de gens sur une scène. Ces gens prétendent qu'ils sont comme vous et moi. Ce sont eux les hommes et les femmes. Nous sommes les profanes. Voilà ce que cela veut dire en vérité.

Un autre livre à lire est "Movie Lot to Beachhead" ("Compagnie du film vers Beachhead" - note de traduction: je ne sais pas si le livre a été traduit). Ce livre vous montre comment Hollywood travaille main dans la main avec l'armée pour produire des films de propagande pour faire joindre les jeunes hommes. Beaucoup de photos. Il y a tellement de photos, et cela vous décrit même les techniques psychologiques utilisées pour représenter les héros qui devaient mener les jeunes hommes  à joindre. Bien sûr il y avait  plein de stars féminins pour faire croire au pauvre type que s'il se fait recruter, il pourrait avoir cette star particulière, ce qui est bien sûr du pays des rêves.  Mais c'est aussi simple pour les petits hommes jeunes. Ils viennent généralement d'un milieu pauvre. Ils n'ont pas de statut dans le monde, mais mettez-leur un uniforme et du coup ils sont acceptés par tout le monde. Du coup, ils sont quelqu'un. Encore que, dès qu'ils sont enterrés, ils seront vite oubliés; ou s'ils deviennent des invalides, ils sont certainement vite oubliés, spécialement aux États-Unis.

Donc, si vous pensez que toutes ces choses sont normales, qu'elles ne sont faites que pour l'argent et pour vous fournir ce que vous désirez, alors vous ne pouvez pas vous éloigner plus de la vérité. C'est de la création de culture contrôlée. Cela vous donne des directions, Cela limite vos pensées. Cela vous programme pour un plan de société prédéterminé, pas par pas vers le futur, et vous suivez les pas en ne vous doutant jamais de ce que les décisions que vous prenez ne sont pas les vôtres du tout. Vous ne faites que régurgiter et exécuter votre programmation. Vos opinions au niveau politique, sociologique, à tous les niveaux, vous sont fournis par les divertissements et par ceux dont on vous a dit qu'il faut les suivre, les stars à vénérer, même si la plupart de la propagande qui vous arrive de la télé sur les scandales de Hollywood et ainsi de suite  n'est que des balivernes. C'est aussi faux que les films eux-mêmes. C'est fait pour vous intriguer et vous mener vers la fantaisie.

Donc, allez trouver quelques uns de ces films. Je suis sûr que quelques-uns d'entre vous vont en apprendre quelque chose, de voir comment Hollywood peut être flagrant et légaliste.

Je vous souhaite un bon weekend. Branchez-vous sur Red Ice de la Suède dimanche pour l'émission en direct de l'émission. J'y serai. Bonne nuit pour maintenant, et que votre dieu aille avec vous.

"Take Your Girlie to the Movies (If You Can't Make Love at Home) (1919)" par Billy Murray

"Amène ton amie au cinéma (si tu ne sais pas faire l'amour à la maison)" (1919) par Billy Murray

Deitra Fairfax gives advice To anyone in love
That's why Johnny Grey wrote to her one day
When I call to love my girl
Her folks are always there
That's why I'm blue
Now what shall I do

Take your girlie to the movies if you can't make love at home
There's no little brother there who always squeals
You can say an awful lot in seven reels
Take your lessons at the movies and have love scenes of your own

Though she's just a simple river girl
Close your eyes and think you're kissing Billy Bird
Take your girlie to the movies if you can't make love at home

Sweethearts always use to spoon
In a big mores care
Young folks of today have a different way
Far away from Frankie's dad and mother's eagle eye

It's lots of fun
Here's how it's done
So come on and give it a try

Take your girlie to the movies if you can't make love at home
Find a cozy corner where it's nice and dark
Don't catch influenza kissing in the park
Take your tips from Douglas Fairbanks and have love scenes of your own

Going through your sleep you've got a dandy chance
You can try your shoes on someone else's pants
Take your girlie to the movies if you can't make love at home.
 

Deitra Fairax conseille à tous les amoureux
voilà pourquoi Johnny Grey lui a écrit un jour
quand je vais pour aimer mon amie
ses parents sont toujours là
c'est pourquoi je suis triste
maintenant, quoi faire

Amène ton amie au cinéma si tu ne sais pas faire l'amour à la maison
il n'y a pas de petit frère qui crie toujours
tu peux dire plein de choses pendant sept pellicules
prends tes leçons au cinéma et aies des scènes d'amour à toi

Même si elle n'est qu'une simple fille
ferme te yeux et imagine que tu embrasses Billy Bird
amène ton amie au cinéma si tu ne sais pas faire l'amour à la maison

Les amoureux s'embrassaient toujours
pendant les grandes scènes de frayeur
les jeunes gens d'aujourd'hui ont un autre moyen
loin du père de Frankie et des yeux d'aigle de maman

c'est très gai
voici comment on fait
donc vas-y et essaye-le

amène ton amie au cinéma si tu ne sais pas faire l'amour à la maison
trouve un coin confortable où il fait bien noir
n'attrapes pas la grippe en embrassant dans le parc
inspire-toi de Douglas Fairbanks et aies des scènes d'amour à toi

si tu fais ceci tu as une bonne chance
tu peux essayer tes chaussures avec le pantalon de quelqu'un d'autre
amène ton amie au cinéma si tu ne sais pas faire l'amour à la maison