ENTRETIEN AVEC HENRIK PALMGREN

SUR RED ICE CREATIONS RADIO

AVEC COMME INVITÉ ALAN WATT

26 Novembre 2006

WWW.CUTTINGTHROUGHTHEMATRIX.COM
WWW.ALANWATTSENTIENTSENTINEL.EU

Henrik: Bienvenue chez Red Ice Creations Radio. Je suis Henrik Palmgren, votre hôte, et ceci est Internet talk radio basé à la côte ouest de la Suède. Nous sommes accessibles du monde entier sur  RedIceCreations.com, et si vous avez récemment visité notre site internet, vous avez vu que le nouveau site, qui inclut, grâce à tout le monde qui s'est inscrit, notre nouvelle section pour abonnés, est en ligne. Si vous ne l'avez pas encore fait, faites-le. Cela vous donne accès à un archive fantastique d'émissions et en même temps, cela supportera ce programme et nous aidera à continuer. Merci à Dr. Lorraine Day pour avoir été avec nous la semaine passée pour parler de nourriture et santé et beaucoup d'autres sujets.

Aujourd'hui, Alan Watt est de retour en émission avec nous, et nous sommes fiers de l'avoir avec nous régulièrement à partir de maintenant, vous allez en découvrir plus. Aujourd'hui, Alan Watt est de retour avec nous, et nous sommes heureux de l'avoir. En fait, quand nous lui avions parlé la fois passée, nous lui avons fait une propose et maintenant, nous l'aurons comme invité sur base régulière, pour une période de temps indéfinie. Alan sera dans cette émission le dernier dimanche de chaque mois, et c'est génial, considérant son vaste savoir et toutes les recherches qu'il a faites. Après notre émission de la fois passée, nous avons eu un très bon feedback positif. Donc, vous voulez en entendre plus d'Alan, et nous voulons certainement en entendre plus, et donc c'est super qu'il soit de retour. Bienvenue à l'émission, Alan. Comment allez-vous aujourd'hui?

Alan: Je vais bien. Je me tiens bien au chaud.

Henrik: Excellent. Fait-il déjà froid là-haut au Canada?

Alan: On a eu du gel à moins dix degrés la nuit passée.

Henrik: Ah, voilà.

Alan: En fait, cela ne me dérange pas, ce n'est pas trop mal.

Henrik: La fois passée qu'on a parlé, on a fait une émission couvrant un éventail un peu large de sujets, je suppose. On a fait beaucoup de choses différents, en serpentant à travers toute votre recherche et ainsi de suite, mais pour cette émission d'aujourd'hui, Alan, je pensais commencer par vous poser quelques questions sur le système monétaire, et même le système légal en soi. Il y a quelque temps, j'ai vu un vidéo concernant le dollar qui disait que le billet de dollar est, je suppose, considéré comme un talisman occulte. En relation avec le magicien dans le sens que l'argent a le pouvoir de créer quelque chose du rien, pour ainsi dire, et je me demande si vous - est-ce que vous avez découvert ceci dans toutes vos recherches?

Alan: L'argent a toujours eu les mêmes connotations magiques, déjà depuis 800 avant J.C. lorsqu'ils ont introduit cette déception pour la première fois. Avant cela, ils s'arrachaient simplement l'or et l'argent, mais les monnaies frappées - en fait, ils utilisaient des cérémonies pour la frappe de la monnaie parce qu'ils savaient que la vie de chacun, déjà là, était contrôlée par ceux qui contrôlent la monnaie. Il est bien vrai que tout dans ce système, qui est dirigé par la loi maritime - le monde est dirigé par le commerce qui est toujours dirigé par la loi maritime - tourne toujours autour de l'argent, et quel que soit le pays, il est si étrange de voir que tout le monde est né dans un système préexistant. La plupart d'entre eux sont entraînés à l'école de sortir et gagner de l'argent et de payer des impôts qui maintiennent tout le système, et ils ne remettent jamais en question ce qui est, ou qui le contrôle, voire pourquoi il y a 13 familles de banquiers dans le monde entier qui constituent la banque mondiale qui contrôle le tout. Qui leur a donné le droit de faire cela?

Tout ceci est un secret bien gardé, mais si vous regardez le système de réserve fédérale des États-Unis, vous ne le trouverez dans aucun bottin. Ici, toutes les agences gouvernementales sont reprises sur les pages bleues, au Canada et aux États-Unis. Ni la Banque du Canada ni la Réserve Fédérale des États-Unis ne s'y trouvent - et donc elles sont privées. Elles ne sont pas seulement privées, mais aussi utiliser des termes comme "Fédérale" et "Banque du Canada" est décevant. C'est une vraie déception - une ruse pour vous faire penser que c'est en fait des agences appartenant aux gouvernements, mais elles ne le sont pas.

Henrik: C'est bien intéressant que vous mentionniez cela. J'ai récemment vu le film de Aaron Russo - "Freedom to Fascism" (de la liberté au fascisme). Ce film attaque en quelque sorte le système de réserve fédérale. Je ne me souviens pas maintenant du nom du gars, mais il y a ce gars qui s'est battu contre ce système. Il est un vieux agent du IRS je crois (note de traduction: l'IRS est l'agence du gouvernement des États-Unis qui collecte les impôts) . Il s'est battu contre le système depuis déjà un certain temps, et on dirait que ce système a été sujet à beaucoup d'attaques les dernières années. Je veux dire, croyez-vous que cela va - je veux dire, que se passera-t-il s'il - vous savez - s'effondre? Je suppose dans le film, beaucoup de gens, ou plutôt dans une interview que j'ai vue après le film, beaucoup de gens se font des soucis que si ce système s'effondre, le système monétaire entier soi-même va s'effondrer - croyez-vous qu'il en est ainsi?

Alan: Non. Non. Toute cette chose était un acte de jonglerie dès le début. Ce n'est qu'une déception mathématique, c'est tout. La Réserve Fédérale ne fait qu'imprimer de la monnaie. Chaque banque centrale de chaque pays fait la même chose. Ils l'impriment et le sortent, mais ils le font avec la permission des banquier de la banque mondiale, et il faut qu'ils remboursent les banquiers, mêmes s'ils ne reçoivent rien d'autre qu'un chèque. Il faut qu'ils les remboursent en de vraies valeurs. Voilà la ruse de tout cela. S'ils le voulaient, ils pourraient continuer ceci pour toujours, mais en réalité, selon leur programme, on aura finalement une seule devise mondiale.

Ils ont mis l'Europe à la devise européenne, par exemple. Ils ont déjà admis ouvertement que maintenant il y aura - que tout le continent des Amériques aura une devise - l'Amerigo. Peut-être ils l'appelleront "a merry-go-round" (mot anglais pour un carrousel - note de traduction: jeu de mot sur Amerigo, qui est prononcé de la même façon que "a merry-go-..."). Je suis sûr que la même chose s'appliquera en Extrême-Orient. En fait, aux trois parties du monde - le contrôle et puis, bien sûr, probablement autour de 2020 ou même avant, il y aura une seule devise.

Voyez-vous, l'argent est une déception pour vous faire travailler dans un système. C'est tout ce qu'il est. Peu importe que ce soit du papier, des piques de porc-épic ou des coquillages, aussi longtemps que c'est les mêmes gens chargés de la distribution. Ce n'est qu'une déception. L'argent est la première plus grande déception du monde.

Henrik: Donc, je veux dire - pourrait-ce être - pour revenir à la connexion occulte, puisque ceci est littéralement la façon dont le monde est dirigé, pour faire faire des choses aux gens. Je veux dire, par exemple, vous pouvez construire un pont même si vous n'avez que l'argent pour payer la main d'œuvre et le matériel. Donc je veux dire, il y a je suppose aussi une connotation magique?

Alan: C'est certainement le cas - je veux dire, quelques uns des meilleurs communistes étaient entraînés par les banquiers capitalistes. On sait que Karl Marx n'a pas seulement été entraîné par eux, il a été payé pour écrire son manifeste à Londres, en Angleterre. Les Rothschild l'ont financé, tout comme Engels aussi, et nous savons que beaucoup de ce qu'il disait était vrai puisqu'il l'avait directement de la source. Il parlait extensivement de l'argent et comment tout ce qu'il était n'était qu'une représentation du labour. Tout ce qui existe dans ce monde et ce système - qui n'est pas le nôtre - existe par le labour, voyez-vous, et c'est comme entraîner un rat de pousser un levier pour recevoir des grains ou une récompense. L'argent est la récompense pour le travail, et puis ils peuvent reprendre autant de vous par les impôts pour payer d'autres travailleurs, pour continuer à faire fonctionner le système, pour monter une armée professionnelle ou une force de police pour vous surveiller tous.

Donc voici la ruse de l'argent. C'est pour garder en place un système. Mais ce qui est aussi intéressant est comment les Rothschild étaient entraînés à reprendre les cinq banques centrales de l'Europe - les cinq fils. Ces gars n'étaient pas - comme je l'ai lu dans la version officielle de la grand-mère Rothschild qui n'est que des balivernes - selon ce grand mythe de fondation qu'ils ont toujours - il n'étaient pas des chiffonniers dans un ghetto qui échangeaient des chiffons et des trucs et vendaient la pièce occasionnelle. Ceci était loin de la vérité.

Mayer Amshel Rothschild a été entraîné par les plus grandes banques de Francfort, en Allemagne, et il a enseigné les mystères de banque à ses fils. Je ne crois pas que ces cinq gars aient été envoyés pour reprendre des banques ou des pays. Je crois que ces pays leur avait en fait demandé de venir pour gérer l'argent de l'élite. Ils avaient été entraînés pour cela.

Mais ce qui est intéressant est que dès que Rothschild avait repris la Banque d'Angleterre, qui d'ailleurs avait été fondée par un rosicrucien - un maçon - franc-maçon, il était en fait venu de l'Écosse pour la fonder, mais c'était Rothschild qui l'avait repris finalement. Mais il avait aussi érigé un temple à l'intérieur de la banque accessible à très peu de gens parce qu'ils avaient leur propre religion interne. Il y a une religion occulte impliquée ici.

Henrik: Ouais, ouais, absolument. Je suppose que la question ici est est-ce que quelqu'un pourrait installer - comme vous venez de dire - installer les dynasties Rothschild pour gérer l'argent? Je suppose ma question va vers le territoire sujet à beaucoup de controverses et ainsi de suite, que tous les banquiers sont des juifs. Mais je crois que si on creuse assez profond vous diriez que derrière les rideaux, dans ce sens, il n'y a pas de division des races?

Alan: Il n'y a pas de division du tout. En fait, pendant longtemps, les gens croyaient que le banquier personnel de la Reine - les frères [Deering] - étaient des juifs, mais ils ne le sont pas du tout. Quelques autres familles, la famille [Hamma] est aussi une famille de banquiers. Ils ne sont pas juifs non plus. Ainsi, ils utilisent le jeu des races pour les petits gens, pour qu'ils se querellent et se battent dessus, mais au sommet, si vous êtes un membre de la haute élite - les vrais illuminés, on pourrait dire - il n'y a pas de division raciale du tout.

Henrik: C'est intéressant, ouais, parce que je pense qu'il y a eu beaucoup de querelles à l'intérieur des communautés de recherche, des gens qui blâment ce groupe-ci ou celui-là. Mais à nouveau, comme j'interprète ce que vous dites, il y a un groupe au-dessus de tous les groupes, qui, je suppose, n'a aucune connexion à aucun de ces groupes.

Alan: Voyez-vous, cela en fait partie - tout est symbolique, et très peu de gens dans le système dans lequel nous nous trouvons ont été entraînés à interpréter ces symboles puisqu'on a été entraînés à penser linéairement. On nous enseigne à l'école que deux et deux font quatre, et ainsi de suite et ainsi de suite. C'est comme un motif, un rituel, et vous cherchez des motifs et des trucs, et si nous ne le trouvons pas selon notre enseignement, nous ne voyons pas la signification des choses.

Si vous regardez le drapeau des États-Unis, avec l'aigle, celui avec le sceau. Il y a l'aigle. Il y a deux côtés à ce sceau. L'un est la pyramide, l'autre l'aigle. Maintenant, l'aigle a - on le voit toujours avec deux serres. L'une tient des flèches, il y en a 13.Et bien sûr l'autre tient une branche d'olivier avec 13 fruits. Le 13 est bien sûr un chiffre cabalistique. Tout ceci est sorti ouvertement en Europe dans les années 1500 avec la renaissance - le renouveau - et la cabale dans tout.

La plupart des pères fondateurs des Éta0ts-Unis étaient des francs-maçons, voilà pourquoi il en fallait 33 d'entre eux pour signer la charte de l'indépendance. Les 33 degrés de franc-maçonnerie - des ordres inférieurs, je veux dire. Il y en avait toute un tas qui avaient soumis des projets pour le grand sceau, et finalement, on en avait choisi deux. L'aigle et la pyramide.

Maintenant, au-dessus de l'aigle, vous trouvez aussi 32 plumes sur une aile et 33 sur l'autre. La chose entière est pleine de symboles, mais au-dessus de l'aigle il y a ce qu'on appelle un "nimbus" (une auréole). Un nimbus est un nuage, mais si vous le regardez, il y a des étoiles qui forment ce qu'on appelle l'étoile de David. Ce n'est pas l'étoile de David du tout, mais elle se trouve au-dessus du tout, et elle était prétendument un tribu à un banquier juif qui avait aidé à les fonder. C'est l'histoire commune, mais c'est des balivernes. Elle représente la force générative. Le triangle à l'envers fusionné avec le triangle à l'endroit. Les principes mâles et femelles se joignant pour la force générative.

Donc ces gars sont cabalistes et occultistes. Le même symbole se trouve sur le blason des Rothschild. Les différences sont que ce ne sont que cinq flèches dans une serre, et cinq fruits d'olivier dans l'autre. Les Rothschild étaient donc même mêlés à cela pendant la révolution et son financement. On le sait puisque le frère qui gérait la banque de France finançait le côté des États-Unis.

Henrik: Et ces cinq flèches représentent les cinq frères qui sortent dans le monde?

Alan: Exact. Tout est entre-lié. Maintenant, l'autre côté du grand sceau est intéressant. Vous avez la pyramide avec la pierre finale au-dessus de l'œil - la lumière et ce qu'elle symbolise - le reste de la pyramide, la plus grande partie de la pyramide, la base de la pyramide est la société. C'est ce que cela veut dire. C'est tout confus puisque seulement ceux au-dessus de la lumière de l'œil de Lucifer, le porteur de lumière, savent ce qui se passe vraiment. Tous ceux en-dessous est à des bords ou factions différents qui composent l'entièreté du corps, la politique du corps. La pyramide se trouve dans le terrain-vague du monde, parsemé d'herbes et de taillis. Cela veut dire que dans le terrain-vague, le seul ordre qui soit dans le monde est le leur. C'est ce que cela veut dire.

Henrik: Et les idées sur cela ont bien été implémentées, si j'interprète correctement?

Alan: Ouais. Comme vous pouvez aussi voir cela annonce la naissance de cet Ordo Seclorum, un nouvel ordre mondaine. Un nouvel ordre mondial en fait. Un ordre mondaine.

Henrik: Cette chose n'a été mis sur le billet du dollar qu'en, je crois, 1933, n'est-ce pas?

Alan: Eh bien, à nouveau, c'est un peu - pas tout à fait vrai. Je vais vous dire pourquoi. 1933 est intéressant puisqu'ils utilisent le 33 à nouveau. Mais si vous regardez la monnaie circulant dans les Amériques d'avant la révolution, vous allez découvrir que la plupart des monnaies étaient émises par de grandes compagnies comme la Compagnie de la Baie d'Hudson, de grandes compagnies agréées par l'Angleterre, et c'étaient des jetons. On l'appelait "monnaie à jetons", et vous pouviez la ramener à l'endroit de commerce local pour l'échanger ou acheter des choses. Si vous regardez ces anciennes frappes utilisées, vous allez trouver que la plupart représentaient la pyramide avec l'œil omni-voyant, et ceci début des années 1700, fin des années 1600. Donc ce même système d'argent a toujours été avec nous, parce que l'argent est l'argent. Il importe peu, comme je le dis, de quelle sorte il est. Il est géré par les mêmes gens, dans tous ces types et formes.

Henrik: L'image de cet œil, avec les rayons qui en sortent, est dans un sens une image très religieuse. Je veux dire, il y a des tonnes d'images de l'œil de dieu qui nous ramènent vers l'idée chrétienne du dieu qui voit tout, je suppose. Je veux dire, est-ce que l'on pourrait croire que ces gars ne portraient que cette image là?

Alan: Non, non. Voyez-vous, on en enseigne autant à tous les francs-maçons, un peu des sciences hermétiques, et ils comprenaient ce que voulait dire l'œil. Vous le trouvez dans toutes les religions. Vous y allez même trouver des références dans l'ancien testament, et même dans les anciennes histoires nordiques sur Odin qui perd un œil et ainsi de suite. Il se retrouve avec un seul œil. Plus loin, en Égypte, on a Horus qui se bat avec le serf qui avait tué son père - c'est tout des symboles ou des allégories - qui se retrouve avec un seul œil. C'est l'œil de Horus. Parfois appelé "l'œil de Ra".

Henrik: Ouais, ouais, bien sûr.

Alan: Donc ce système est un ancien système. En fait, tout ce qu'on vous donne en histoire est le même système sous une forme ou une autre. L'histoire est simplement mis à jour encore et encore, comme un ordinateur, mais ils utilisent toujours les mêmes symboles en changeant parfois leurs noms.

Henrik: Est-ce que vous croyez qu'il pourrait y avoir quelqu'un qui a été présent pour tout ce temps pour voir si ces changements se passent, ou est-ce que ce n'est qu'un système d'hommes qui appliquent ces idées?

Alan: Il y en a un peu des deux. Cela dépend - je sais que cela peut être déroutant pour vous maintenant - mais cela dépend de comment vous définissez intelligence, et cela dépend aussi de comment vous définissez vie - qu'est-ce la vie? Y a-t-il d'autres sortes de vie? Est-ce que l'intelligence en soi est de la vie? Même aujourd'hui, ces questions sont encore discutées parce que c'est comme demander d'où viennent les pensées. Il n'y a personne dans la médecine qui peut venir et vous dire honnêtement que c'est le cerveau qui crée la pensée. Ils ne peuvent vous dire cela puisqu'ils ne peuvent trouver l'endroit originaire de la pensée, et en-dessous de tout le jargon médical, ils se retrouvent toujours  face à un grand énigme. Est-ce que nous produisons la pensée, où est-ce que nous la recevons? Et donc l'intelligence pourrait être séparée du purement physique dans un sens.

Henrik: C'est très intéressant parce que, je veux dire, j'ai lu un article il y a quelque temps sur l'idée que les idées pourraient être comme des virus - et cela a l'air - je veux dire c'est une idéologie qui opère à travers les êtres humains. Je veux dire ceci pourrait être ce à quoi nous faisons face, une idée à pris racine en nous et se manifeste à travers nos vies pour ainsi dire.

Alan: Eh bien, je sais que les Big Boys croient cela eux-mêmes. Ils le savent. Cela leur est enseigné comme un fait, et que des idées peuvent être transmutées ou portées en franchissant de vastes distances uniquement par la force de la pensée impliquée et la force de la personne l'utilisant, et il est intéressant qu'Arnold Toynbee était un grand joueur dans l'entraînement des boursiers de Rhodes pour le gouvernement mondial. Il disait dans une de ses réunions qu'une pensée peut être relevée par des gens de l'autre côté de la planète au même moment que le penseur la pense. En d'autres mots, si c'est quelque chose de nouveau - une nouvelle idée - si vous avez un terme pour elle, ils diront que "c'est une idée dont le temps est venu". C'est le format de leur programme, et si cela a été pensé par le bon esprit au bon moment, d'autres personnes vont le relever et vous avez cette expérience du eurêka.

Henrik: Ouais, bien sûr.

Alan: À un certain degré, c'est vrai. Les enfants montrent ces qualités, spécialement des meilleurs amis u même des membres de la même famille. Vous trouverez qu'ils commencent à siffler ou chanter la même chanson à la même ligne spontanément, puis ils tournent et rigolent ensemble. Puis, comme adulte, vous oubliez cela parce que vous avez été entraînés à vivre purement dans le physique de produire et de consommer. Les gens sont donc assurément nés avec une capacité télépathique naturelle que la plupart d'entre eux ont tendance à perdre.

Henrik: Je veux dire, est-ce que nous touchons la conscience cosmique ici, pour ainsi dire?

Alan: Je crois que c'est plus que cela. Voyez-vous, il y a certaines vérités. C'est cela le truc. Tous les livres à voir avec les sciences de l'occulte, les sciences anciennes et ainsi de suite qui sortent sr les étalages pour que les consommateurs s'en engouffrent sont là pour les tromper. Ils ne vous disent donc pas la vérité - et c'est pour cela qu'ils ont des sociétés secrètes et tous les degrés. Donc tout ce qui sort pour le public ordinaire est écrit de manière spécifique puisque les gens du public sont des penseurs linéaires. Ils prennent les choses au pied de la lettre. Ils prendront donc une histoire comme la vérité littérale et ne recherchent jamais l'allégorie qui se trouve derrière, et c'est pour cela que vous voyez tant de folie dans le mouvement entier du New Age.

Ils ne savent pas penser plus loin que ce qui a été écrit et cela est intentionnel. Ils sont en train de créer un mouvement pour une autre raison. Mais en réalité - oui, derrière les science se trouvaient des vérités naturelles. Des sciences naturelles. On ne peut pas simplement payer de l'argent et les apprendre. Pour tout comprendre, il faut entrer dans les anciennes sciences, mais de nos jours, l'aujourd'hui moderne, il y a des milliers de gars qui prétendent être des shamans. Alors que la seule vérité est que c'est un spectacle pour le public et une source d'argent puisque les gens ont été entraînés à s'engouffrer de tout le matériel qui se trouve sur les étalages des librairies et à courir derrière ces gars.

En général, les shamans étaient nés dans une famille par hérédité, le père en serait un, le grand-père et ainsi de suite. Ils choisiraient quelqu'un dans la tribu à l'occasion. Tous les pays le faisaient ainsi, y inclus les peuples nordiques, et en Écosse aussi, nous avions nos bardes. Chaque clan avait un barde et le barde, il mémorisait l'histoire entière, de centaines d'années, du clan, et il pouvait réciter cela sans arrêt pendant des semaines. Il était aussi le shaman local parce que les mots, comme on dit, et c'est ainsi partout dans le monde - les mots possèdent des qualités magiques.

Regardez donc l'ancien testament, et la première chose qu'on vous donne est une indication d'une histoire derrière l'histoire. L'histoire d'Adam et d'Ève n'est qu'une allégorie, mais une allégorie très importante. Un penseur linéaire va la prendre au pied de la lettre, et comme toujours, ils se retrouvent avec cette religion bête qu'ils ont. Elle finit par causer des guerres et des tueries. Il y a une allégorie derrière. On donne à Adam le droit de donner un nom aux animaux - et donner un nom à quelque chose est très très important dans toutes les sciences occultes Si vous détenez le nom de quelque chose, vous détenez le pouvoir sur cette entité ou être ou personne. C'est la même chose, dans l'ancien testament, où vous trouvez Abraham ou Moïse qui parlent à la déité. Ils veulent savoir le nom de la déité pour s'emparer du pouvoir sur eux. Voilà pourquoi le nom est important.

Ce qui en sortit dans l'occulte est l'invocation. Si vous connaissez l'invocation ou le vrai nom de la déité ou de l'entité, vous pourrez l'utiliser et c'est ce genre de choses qui sortait dans les années 1500 en Europe, sous la guise des sciences hermétiques. Ceci a mené aujourd'hui au New Age qui est un vrai désordre chaotique de gens qui essaient de s'emparer de pouvoir - un pouvoir personnel - mais ce qu'ils ne réalisent pas est que pour être un vrai shaman, il faut être né dedans. Il faut un entraînement spécial de la mémoire par exemple, et il faut comprendre les sciences derrière. Ce n'est pas quelque chose que vous pouvez aller acheter.

Henrik: Bien sûr que non.

Alan: Donc ouais, ceci est une chose très importante. Les mots d'un shaman ou d'une barde de tribu - s'ils connaissaient le nom lorsqu'ils prononçaient des malédictions sur une personne, tout le monde y croyait puisque c'était essentiellement leur religion. Ils savaient que ce gars avait un certain pouvoir, et donc si vous jetiez une malédiction sur quelqu'un en utilisant son nom et que vous utilisiez le nom de la malédiction, cela évoqua une forme de magie, on pourrait dire, et le résultat était que cette personne se retrouva dans une poisse.

Henrik: Il est toujours intéressant de parler en quelque sorte sur quelle pourrait être la raison pour cela. Je veux dire, moi-même je crois à un certain degré dans le pouvoir de la croyance. Si vous avez une grande quantité de gens qui croient en des choses qui vont se passer ou quoi que ce soit, la probabilité est qu'elles vont se passer...

Alan: Oui.

Henrik: . . . parce que nous l'attirons pour ainsi dire. Je suppose que ceci revient à la loi de l'attraction. Ce sur quoi nous nous concentrons devient réalité, en fait. Êtes-vous d'accord avec cela?

Alan: Oui. Nous pouvons certainement attirer des choses vers nous, dans un sens. Il n'y a pas de doutes - et les anciens grecs appelaient cela créer une forme. Une forme était, littéralement, une façon d'essayer d'exprimer une idée concrétisée - un pouvoir, une force qui était imaginée par quelqu'un - c'est ce que disaient beaucoup des différents philosophes grecs qui discutaient ce sujet. Ils disaient que si quelqu'un par exemple imaginait une idée particulière - peut-être il expérimentait une journée vraiment belle à la mer avec un vent doux et ainsi de suite - alors l'humeur de cette journée ne serait pas perdue la journée suivante. Elle serait en fait transférée. C'était une émotion concrétisée qui resterait là peut-être pendant des siècles, et elle pourrait glisser et être attirée à quelqu'un d'autre qui se trouve dans la même situation - elle serait attirée à lui.

Maintenant, la même chose était valable pour la malchance ou des choses négatives qui peuvent vous arriver. Quelqu'un qui a eu une mort terrible par exemple pourrait presque imprégner la région proche avec les mêmes sensations de noirceur et de détresse. Et il est sûr que si vous passez par d'anciens champs de bataille ou des endroits ou des gens ont été bouchés, vous y sentez quelque chose de la mort de jeunes gens qui pensaient qu'ils n'allaient pas mourir. C'est la raison pourquoi les jeunes gens s'en vont en guerre. Il n'y a pas de vieux gars qui partent en guerre. Ils sont trop intelligents. Mais les jeunes gens pensent qu'ils sont immortels et les voici qui meurent soudainement, et il y a queque chose qui ereste dans l'environnement de ces endroits.

Henrik: Ceci est-il pour créer ce [inaudible] dont vous parliez avant, qui est symbolisé dans l'arrière plan du grand sceau?

Alan: Oui. Et comme je le disais, ce soi-disant œil est important en soi. À nouveau, les gens en parlent tout le temps, mais ils n'y réfléchissent jamais. Un œil est quelque chose qui voit. On disait "l'œil est la fenêtre de l'âme" Ce qui est à l'intérieur d'une personne presque brille à travers l'œil. Vous savez reconnaître une personne qui a quelque chose de spécial. Vous pourriez le définir comme charismatique ou quoi que ce soit, mais en fait c'est la vie qui brille en eux, et c'est cela qu'ils veulent dire par cela. Mais cela veut aussi dire que la personne a la capacité de voir. Il y a un vieux dicton maçonnique qui date des temps de Francis Bacon - qui est probablement beaucoup plus vieux - mais il disait "dans le pays des aveugles, celui avec un œil est roi". Vous comprenez?

Henrik: Ouais, ouais.

Alan: Un œil suffit pour voir. Les gens en ont deux mais ils ne les utilisent pas. Vous ne voyez pas - ils ne voient pas ce qui se trouve devant eux parce que voir est plus qu'utiliser l'œil en soi. Il faut aussi utiliser l'esprit que vous avez ensemble avec l'œil, pour interpréter ce que vous voyez. Les gens ne voient pas ce qui est devant eux. Ce sont des penseurs concrétisés. Ils ont été entraînés à être ainsi, et ils prennent les choses au pied de la lettre, et voilà pourquoi ils se retrouvent toujours avec un méli-mélo de bêtises.

Henrik: Je veux dire, pour moi, c'est presque comme si quelqu'un, en fait, si je peux utiliser ce mot "entraînement" je suppose, puisque par ce genre d'événements terribles qui s'enracinent tout autour de nous, à un certain niveau beaucoup de gens se retrouvent en fait beaucoup plus conscients à cause de tout ceci. Je veux dire, si toutes ces conspirations et ces mystères ne se passaient pas, je veux dire, je ne suis pas si sûr que dans ce sens je serai autant en contact en ce moment, je suppose - au moins avec ma propre conscience de ces choses. Je veux dire, il y a un double procès ici, je suppose. Êtes-vous d'accord?

Alan: Absolument. Voyez-vous, même ce sujet-même, les choses dont nous parlons, ces choses devraient être naturelles pour tout le monde. Chaque animal les a. Les animaux sauvages savent quand le chasseur s'approche. En fait, ils n'ont même pas besoin de voir le chasseur. Ils savent sentir l'intention du chasseur. C'est une chose tangible pour eux. Un animal domestique - et voici la clé, nous sommes domestiqués. Nous avons été entraînés à la confiance aveugle dans le bon berger. Le bon berger est la figure d'autorité qui vous est imposée. Voilà pourquoi chaque religion utilisait le bon berger comme symbole du leader.

Cela veut dire que si lui est un berger, vous êtes un mouton. Les moutons sont des animaux domestiqués. Ils sont là pour nourrir le berger. Ce qui se passe aujourd'hui est que les gens qui retiennent quelques unes des qualités des instincts de survie naturels - c'est la clé de toutes les petites capacités invisibles que vous avez, de sentir les changements qui se passent autour d'eux. Ils savent que les réponses qu'on leur donne qui viennent des agences du gouvernement n'on pas de sens, toutes ces choses totalitaires qui se passent.

Henrik: Ouais, ouais, bien sûr. Je veux dire, je connais beaucoup de gens à qui je parle qui ont besoin d'un leader fort et des choses pareilles, et je suppose que dès que vous dites des choses négatives sur eux, je veux dire, alors ils vont instantanément dans un mode de négation parce que je suis en train d'attaquer leur alpha - le leader archétypal en fait.

Alan: C'est ce que vous faites. Vous attaquez ce qu'ils ont été entraînés à rechercher. Les animaux domestiqués font confiance au berger numéro un. S'il veut abattre un de ses moutons pour le manger, il ne va pas choisir un autre mouton. Il va prendre un mouton de son enclos. Il l'emmène hors de vue, voyez-vous. Eh bien, c'est exactement la même chose dans la société. Traditionnellement, dans l'histoire qu'on nous enseigne, pour les années 1800 et au début des années 1900, il était commun de se méfier des gouvernements car ils étaient pire que n'importe quelle armée étrangère. À la fin ils vont toujours utiliser l'armée contre vous. C'était la routine le long de tous les siècles, et pourtant, dans un sens, ils sont arrivés à entraîner les gens à penser dans la direction opposée, que l'armée est bonne. Que le gars au sommet vient d'une filière pelvi-génitale différente de celle de nous autres. Il est presqu'un saint. On donnait un statut de saint à ces gens, et c'était cela le coup de génie - de conjurer, par les média et la propagande qui a été testée pendant des siècles, une aura presque sacrée autour du président ou du premier ministre et ceux autour d'eux. C'est comme si c'était des gens spéciaux différent de nous autres, voyez-vous.

Henrik: Je veux dire, j'ai vu ces photos de presse ou ils ont essentiellement les lumières des lustres dans l'arrière-plan qui font comme un halo autour des têtes de George Bush ou de Blair et ainsi de suite.

Alan: C'est juste. Il faudrait voir quelques-unes de la propagande pour Hillary Clinton. Un des sites va vous époustoufler. Ils l'ont vêtue comme un dieu, il y a la peinture de Michelangelo du plafond de la Chapelle Sixtine, et elle se trouve à la place de dieu dans une des promotions de relation publique.

Henrik: Ah, voilà. D'ailleurs, croyez-vous qu'elle sera le prochain président des États-Unis?

Alan: Elle a probablement été préparée depuis - elle a probablement été née pour ceci, mais elle a été préparée. Tous ces gens sont préparés pour leurs positions bien avant que le public - des années avant que le public n'entende même leurs noms. Son nome est même occulte, et donc cela a un sens.

Henrik: Allez-vous nous édifier à ce sujet?

Alan: Quelques-uns d'entre eux ont ouvertement des noms très occultes. D'autres, il faut le rechercher, mais dans l'occulte ancien, il y a toujours une référence à Ra ou Aton aussi, vous savez. Aton est une forme plus récente de la même chose, et Hillary a une forme et le mot parlé au niveau de base du langage mystique, on pourrait dire que le mot parlé est plus important que le mot écrit.

Le mot épelé est là pour vous égarer, parce que "épeler" veut dire "jeter un sort". (note de traduction: les mots pour épeler et pour sort en anglais sont le même: "spell") C'est pour cela qu'on l'appelle "spelling" (orthographie). On a la colline ("hill" en anglais) - il y a toujours une montagne ou une colline. Une pyramide est une colline. La première montagne parfaite contrite par l'homme, voyez-vous. Puis si vous lisez Hillary à l'envers, et il importe peu que ce soit "er" ou "ar" - c'est prononcé "ar", et donc il y a Ra. Y est extrêmement important parce que le Y est le chromosome mâle, et ils utilisent toujours le Y en maçonnerie. C'est très très commun qu'ils utilisent le Y. C'est une lettre très importante. Puis vous avez Rodham. Alors, Rod  est la "baguette et le bâton" de l'ancien testament, copié de la "baguette et le bâton" du pharaon puisque le pharaon croise ses bras et vous les voyez sur leurs cercueils.

Henrik: Ouais, c'est vrai.

Alan: La main tient la petite canne. C'est la crosse, et l'autre, c'est la bâton. En tant que berger, vous utilisez la crosse pour tirer les moutons, et s'ils n'obéissent pas, vous utilisez le bâton pour les battre. Pour battre, le bâton. Sa fonction est de prendre un mandat à un moment où vous entrez dans la tyrannie complète et et l'hostilité ouverte du gouvernement envers le peuple.

Henrik: Intéressant. Je suppose donc qu'elle pourrait y être ou bien pour 2008 ou, je suppose, 2012?

Alan: Oui.

Henrik: Intéressant.

Alan: C'est aussi plus proche de la religion des mystères parce qu'on est bien au courant qu'elle préfère les femmes aux hommes. Dans les anciennes religions mystères, on avait l'habitude de castrer les hauts prêtres pour qu'ils soient plus proches de dieu puisque dieu - leur déité est à la fois masculine et féminine. Pour cela, il valait mieux  de ni être masculin ni féminin dans le physique puisque cela vous rapprochait de la déité. C'est pourquoi cette partie est très importante. C'est pourquoi, dans l'ère du verseau, tout ceci devait surfacer. Le verseau est le symbole de quelqu'un qui avait été violé par Zeus. Violé par Zeus et puis rendu dieu. Un nouvel homme a été mis dans les cieux , sous le symbole du verseau. C'est pourquoi cela ne devient proéminent que maintenant dans l'ère du verseau et qu'on lui donne plus de pouvoir civique qu'à tous les autres.

Henrik: C'est très intéressant, çà. Une chose sur laquelle je me pose des questions, et je voudrais avoir votre avis sur cela. Des gens comme, disons Hillary, ou même George Bush, ou des gens comme çà. Vous dites qu'essentiellement, ils ont été préparés dès le premier jour. Croyez-vous que ces gens sont des victimes complets de contrôle mental, avec leurs propres entraîneurs qui leurs disent quoi faire? Qui les programment, essentiellement?

Alan: Il y en a. D'autres ne le sont pas. S'ils sont plus intelligents, on les choisit pour leur introduire les secrets. Dans une famille élite, vous pourriez avoir quatre enfants, et ils seront tous testés pour voir si, selon leur personnalité, ils sont éligibles pour leur introduire les mystères, parce qu'ils pourraient être des bavards qui jacassent trop, ou ils boivent trop, et ainsi de suite. Il n'y a donc que certains qui sont choisis. La deuxième partie de Hillary (note de traduction: Rodham) est "ham", et les anciens égyptiens étaient les Hamites.

Henrik: Oh, intéressant. Donc cela continue à venir, et vous avez aussi dit quelque chose d'intéressant sur les chromosomes X et Y. Je veux dire, à nouveau, nous avons le nom - je veux dire, quelqu'un nomme en fait ces découvertes et choisit ces lettres intentionnellement.

Alan: Oui. Comme je le disais, Bacon écrivait sur cela. Il disait: "nous créons le nouveau langage international du futur", et il voulait dire l'alphabète, et tout, et la forme. L'entièreté. Initialement, ils empruntaient lourdement des grecs, mais ils ont utilisé d'autres parties aussi. Chaque lettre de l'alphabète est maçonnique. Cela a un sens interne.

Henrik: Très intéressant. Vous disiez que Bacon était derrière cela. Je veux dire, est-ce que vous le considérez être derrière les œuvres de William Shakespeare, puisque ceci est une idée qui semble faire le tour?

Alan: Eh bien, voici l'affaire. Pour introduire an langage complètement nouveau dans une société, dans les années 1500, il fallait des prêtres dans les églises, puisque c'étaient les gens les plus éduqués du temps. Donc, des prêtres étaient impliqués. Bacon avait mentionné qu'il y en avait une équipe qui travaillait sur la création de la langue anglaise. Avant, c'était l'ancien allemand nordique qu'on parlait en Angleterre, et du coup, vous avez tout un tas de professeurs qui allaient dans toutes les universités avec cette nouvelle langue, et c'est ainsi qu'ils avaient d'abord commencé à l'introduire.

Puis l'ainsi nommé Shakespeare venait sur le plan, et il y avait trop peu d'informations sur cet homme. Il n'y a que très peu d'informations sur l'écriture, et même les experts d'aujourd'hui vont être d'accord. Si vous regardez le film - un fils requiert des producteurs spécialisés  pour les différentes parties du film. Même des spécialises de la psychologie féminine, ou de la psychologie des jeunes hommes, ou des adolescents. Donc, vous faites entrer des spécialistes, et c'est impossible que Shakespeare, un seul homme, aurait pu comprendre tout de ces sciences, tout des anciens mystères grecs qu'ils utilisait dans ses pièces. Il y avait trop de têtes impliquées ici. Donc, il était une compilation, et il est très probable que Bacon et d'autres faisaient partie de la création de Shakespeare. Shakespeare est un mot codé. Vous le trouverez - voyez-vous, ils avaient aussi fait la bible en même temps, le bible du Roi James...

Henrik: Ouais, j'ai entendu parler de cela.

Alan: Et ceci est à nouveau la façon dont ils ont introduit cette nouvelle langue dans le peuple. On lui a attribué le fait d'avoir introduit 180.000 mots dans la langue anglaise. En d'autres mots, il a créé le langage qui était à la base du tout et de la bible du Roi James - de la version ancienne, mais peut-être pas de la version moderne. Je ne sais pas, mais dans la version originale, dans le psaume 46 - et bien sûr, ceci était pour commémorer l'anniversaire de Shakespeare - si vous comptez 46 mots du début du psaume vers le bas, vous trouverez le mot "shake". Si vous allez à l'envers et comptez 46 mots de la fin, vous trouverez le mot "spear". Ils avaient dont même introduit des petites blagues dans la bible.

Henrik: Oh mon dieu. Il y a donc les "Easter Egg" (note de traduction: des bonus cachés) déjà là, ouais.

Alan: A nouveau, sur un autre niveau, Shakespeare est une forme de Jacques Pierre, en français. Jacques est un nom important en franc-maçonnerie. Jacques se réfère au diable, en quelque sorte. Même le drapeau de l'Angleterre est appelé "Union Jack", voyez-vous, et un cric ("jack" en anglais) - c'est ce que vous croyez que le mots veulent dire. Un "jack" (cric) est aussi un outil pour soulever une voiture et donc, c'est un levier. Le mot levier vient de "Levi", le prêtre. C'est ce que cela veut dire. Donc tout ce que vous dites a une signification cachée dans la langue, et c'est la même chose pour la langue de chaque pays.

Henrik: Extraordinaire, extraordinaire. C'est donc - est-ce que quelque chose dans cela pourrait être par accident dans le sens que - je veux dire, il y a un concept philosophique de comme c'est en haut, ainsi sera la représentation en bas. Je suppose que je me réfère à cette idée d'un concept holographique qui fait que tout ce que nous touchons et tout ce que nous créons en tant que race humaine crée ce genre d'expression en mode holographique pour le refléter à nous.

Alan: Je vois ce que vous voulez dire, mais ce que vous trouverez si vous étudiez des langues, différentes langues, vous verrez que chaque langue a été mise à jour au même moment à travers toute la planète, à l'exception peut-être de l'Afrique et quelques autres endroits. Il y a déjà un système globalement connecté pour faire cela aux gens, et des experts, des écrivains et des linguistes et ainsi de suite, jusqu'aux opérations. C'était donc une affaire artificielle. Des gens très intelligents qui comprenaient comment créer des langues, puisque cela avait été fait avant. Mais les langages qu'ils nous donnèrent - nous prononçons leur monde en existence dans un sens, puisque nous utilisons - voyez-vous, des mots se suivant - souvenez-vous de la magie des mots. L'ancienne forme de magie des mots, et chaque mot est un symbole en soi. Maintenant, si vous mettez différents symboles l'un à la suite de l'autre, vous avez une phrase - une sentence (note de traduction: "sentence" en anglais veut dire phrase et verdict, jugement, sentence). Maintenant, une sentence est une jugement. C'est la signification d'une phrase. Vous prononcez le jugement de quelqu'un d'autre pour le créer. Nous vivons l'occulte. Tout le monde le vit, et si vous le comprenez, cela va beaucoup plus loin que ce que vous pouvez acheter dans les librairies. En fait, cela ne s'y rapproche pas du tout. Cela va beaucoup plus loin.

Henrik: C'est des trucs passionnants, en fait. Je veux dire ce genre de choses est fascinant. Qu'en est-il d'une langue comme le latin? Je veux dire, était-ce une sorte de langue globale échouée?

Alan: Oui, le latin aussi est rempli de codes. Rempli de codes, ainsi que le grec, et si vous retournez vers l'Égypte, là aussi. Ils étaient des maîtres du sujet, et ils s'en vantaient. C'était si perfectionné. Voyez-vous, à nouveau, le son fait partie des anciennes sciences hermétiques. Les sciences hermétiques en tant que telles sont issues du néo-platonisme vers le deuxième ou troisième siècle après J.C. en Alexandrie, mais ils utilisaient des sciences plus anciennes qui dataient de peut-être de milliers d'années. Voire même peut-être des millions d'années. On ne le sait pas. Donc ils les recopiaient, mais le son en soi - nous le connaissons par la musique. La musique était très importante pour eux parce que maintenant, nous utilisons le mot parlé pour chanter et pour créer une aura autour de nous de l'humeur qu'on veut créer. Si vous voulez écouter quelque chose par Bach ou Beethoven ou qui que ce soit, vous pouvez vous rendre dans une humeur calme. Une vraie méditation. Si vous voulez être fâché, vous écouterez du rap. Donc, le son et les mots - la musique et les mots peuvent littéralement conjurer une atmosphère en et autour de vous.

Si vous avez jamais écouté quelque chose pleinement belle d'une chorale, vous pouvez avoir la chaire de poule. C'est la même chose que de rencontrer un fantôme dans une cage d'escaliers. Quelque chose qui sort de la norme, voyez-vous. Donc, la musique et les mots et les symboles font tous partie des langages qui sont utilisés pour jeter des sorts sur nous et pour nous faire aller dans une certaine direction. Cela nous programme dans un sens.

Henrik: Très intéressant. Très intéressant. Je eux dire, est-ce qu'on pourrait avoir été dès le début - je veux dire je ne sais pas si vous connaissez le concept de l'homme - est-on passé par l'évolution ou venons-vous d'ailleurs, ou quoi que ce soit, mais croyez-vous que les premières langues nous ont été fournies, ou croyez-vous que nous les avons développées par nous-mêmes avec ces sons phonétiques, essentiellement?

Alan: Nous savons que quelques cultures se sont probablement développées par elles-mêmes. À chaque fois que vous voyez un langage complètement changé ou éradiqué intentionnellement, alors il y a une raison. Une raison très importante. En général c'est pour éradiquer des cultures et des langages, parce que si vous creusez assez profondément dans les deux, vous allez trouver d'anciennes histoires et réponses à des questions modernes. Ce n'est pas une coïncidence que Londres, en Angleterre, a essayé d'éradiquer les langues gaéliques, et je veux dire, elles sont défendues par la loi. Ils ont fait passer une loi de pendre tous ceux qui les parlaient. Ils l'ont fait, et ils ont essayé d'éparpiller les gens du Highland. On essayait de tous les tuer. C'était un génocide. C'était très important d'essayer de se débarrasser de gens qui avaient des bardes, des mémoires, des histoires -  des histoires orales datant de milliers d'années, et une langue spécifique qui était si communicative puisqu'il y avait tellement de mots tellement plus précis que ceux de la langue anglaise. L'anglais avait été créer pour donner à une société de labour une capacité minimale juste apte à leur faire faire leur travail mais non de penser trop loin dans l'abstrait.

Henrik: Et maintenant nous avons un scénario où essentiellement - les enfants apprennent moins de mots. Dans ce sens, on nous minimalise, même dans nos façons de réfléchir sur ces choses aussi.

Alan: Et à nouveau, ce n'est pas un hasard. Il n'y a pas de hasard dans ceci, parce que George Orwell, qui avait été entraîné pour ceci, et qui avait été choisi à l'université, travaillait pour l'élite. Il s'est retourné contre eux en écrivant "1984". Dans "1984" il dit que chaque année, le dictionnaire doit devenir de plus en plus mince - il l'appelait le "minimalisme linguistique". Dès qu'il y aurait le dictionnaire ultimement minimaliste, vous n'auriez même plus le vocabulaire pour exprimer du mécontentement et causer une révolution. Vous ne seriez pas à même de communiquer une idée, et le truc est, nous savons vers où ils mènent le public. Pour l'instant, ils mènent le public, pas par pas, vers la puce dans le cerveau. Il n'y a pas de doutes. Ils ont eu des réunions mondiales de science à ce sujet.

Henrik: Et Alan, il faudra continuer à ce sujet - à notre entretien suivant parce qu'on n'a plus de temps du tout ici. Cette heure a passé si vite, et je veux dire cette émission a été très extrêmement fascinante. Dans la dernière minute, renseignez les gens là dehors - notre audience,  sur votre site internet, comment ils peuvent supporter votre travail, sur votre DVD, et ainsi de suite.

Alan: Oui. Ils peuvent consulter cuttingthroughthematrix.com et j'ai beaucoup de choses gratuites pour eux. J'ai aussi quelques livres à vendre, des DVD et des CD. Les CD sont à un certain degré au sujet des anciennes religions mystiques. Je vais en produire plus cet hiver, et si j'ai le temps, je produirai aussi plus de livres. J'enseigne de tout petits groupes de gens sélectionnés. Cela dépend de qui ils sont, et si cela vaut la peine de leur enseigner des choses beaucoup plus profondes.

Henrik: Excellent, excellent. Donc, cuttingthroughthematrix.com et, Alan, continuons à parler sur la puce électronique la fois suivante, d'accord?

Alan: D'accord, d'accord.

Henrik: Merci.

Alan: C'est un plaisir.

Henrik: Merci d'écouter Red Ice Creations Radio. N'oubliez pas de consulter nos archives, ou pour les non-abonnés, ou simplement cliquez le bouton pour vous abonner si vous voulez avoir accès à tous les entretiens pour abonnés que nous avons faits, et n'oubliez pas de lire nos nouvelles, et bien sûr aussi notre nouveau forum. C'est tout ici sur Red Ice Creations.com, donc, consultez-le. Merci à tout le monde d'avoir écouté le programme. Aussi un grand merci à mon producteur et technicien, Fredrik Palmgren. On sera de retour jeudi avec un autre programme pour vous, et j'espère que vous allez nous joindre alors. Je suis Henrik Palmgren qui termine. Prenez soin.